De 9 à 18hrs du L. au V: 06 42 37 56 26 ou 24/7 par mail contact@snequitation.com
Distributeur officiel de Zaldi en France

Mode du cheval : mythe ou réalité ?

>
>
Mode du cheval : mythe ou réalité ?
Mode du cheval: mythe ou réalité

Aucun domaine, ou presque, n’échappe à la mode. Depuis des siècles, l’homme s’efforce d’être reconnu et admiré par ses pairs en portant une tenue “tendance”, que ce soit le temps d’une année ou juste d’une saison. Le sport en général et l’équitation en particulier sont aussi touchés par la mode.

On peut même parler de “mode du cheval” sans craindre d’aller trop loin. Comment cette tendance s’exprime-t-elle dans le monde de la haute couture et dans le quotidien d’un cavalier ou d’une cavalière ? C’est ce que nous allons voir.

 

Quand la haute couture s’inspire de l’équitation

Lorsqu’on parle de mode, on pense tout naturellement aux défilés où des mannequins marchent sur un podium en portant des tenues dernier cri. Ce monde-là semble très éloigné de celui de l’équitation. Pourtant, il est amusant de constater que de nombreux créateurs de haute couture se sont inspirés des cavaliers au fil des années. En effet, il est indéniable que les cavaliers et les cavalières dégagent une certaine classe ! Le port altier, les vêtements souvent assortis, le regard fier, caracolant sur un bel étalon… Il y a encore un siècle ou deux, l’équitation de loisir et de sport était réservée aux plus aisés. La population était donc impressionnée par la tenue luxueuse et la silhouette fière de ces personnes favorisées par leur naissance et leur fortune.

De plus, les piétons ont toujours été fascinés par les cavaliers qui dominent le monde du haut de leur monture. Le cheval, animal noble et élégant, transmet naturellement à son cavalier un peu de sa beauté et de sa finesse. Pour cette raison, les créateurs de haute couture se sont très rapidement inspirés du monde du cheval. Tout l’équipement du cavalier (culotte de cheval, veste, bombe, bottes,  guêtres, gants, cravache…) peut être prétexte à une tenue tendance.

Hermès : du monde du cheval à celui de la couture

La marque luxueuse Hermès est bien placée pour le savoir. En effet, avant d’être une enseigne bien connue dans le monde de la haute couture, c’était une sellerie ! En 1837, Thierry Hermès ouvre une manufacture de harnais et de selles dans le quartier des Grands Boulevards, à Paris. Il remporte la médaille de première classe à l’Exposition Universelle en France. Son fils, Charles-Emile, reprend l’entreprise et installe une sellerie tout près du palais de l’Elysée. La société familiale prend le nom d’Hermès Frères et connaît une ascension prodigieuse de 1902 à 1919. D’ailleurs, c’est à ce moment-là que l’entreprise commence à s’intéresser au monde de la mode, et notamment de la maroquinerie. Un premier sac en cuir est créé pour transporter des selles.

 

Quand la haute couture s'inspire de l'équitation

Quand la haute couture s’inspire de l’équitation

 

Ensuite, tout s’accélère à partir des années 30. Hermès Frères étend ses activités de sellier au monde de la mode : bagagerie, maroquinerie, accessoires pour l’automobile, le sport et le voyage, création de montres et gants… Le célèbre foulard en soie Hermès voit le jour en 1937. Emile Hermès, successeur à la tête de l’entreprise, réunit une vaste collection de livres, tableaux et objets d’art, qui devient une source d’inspiration pour les designers de la marque. C’est aussi à ce moment-là que naît le logo d’Hermès : un duc et son attelage, en lien direct avec l’équitation.

Devenue une maison de haute couture incontournable, Hermès est fière de ses racines liées à la mode du cheval. La marque a d’ailleurs conservé une partie de son activité à la vente d’équipement équestre. Le célèbre couturier Jean-Paul Gaultier a même imaginé une collection pour la sellerie.

Mode du cheval : un style “cavalier” au quotidien

Mais la haute couture n’est pas la seule à s’intéresser au monde du cheval. En effet, comme bien souvent, la mode apparaît sur les podiums et descend petit à petit dans la rue. Ainsi, les amazones imaginées en 2010 par John Galliano pour le défilé Dior ont inspiré la mode au quotidien. C’est à peu près à ce moment-là que naît le “style horse”. Bien sûr, cette mode a été adaptée à la vraie vie car personne ne se balade en tenue d’équitation dans la rue… Toutefois, si vous y réfléchissez, il est assez facile d’adapter le style cavalier à un style plus facile à porter. On retrouve souvent cette mode dans les magazines ou sur les réseaux sociaux comme Pinterest ou Instagram.

Les vêtements d’équitation que l’on peut voir dans la rue :

  • Des bottes ou bottines en cuir, classe et élégantes.
  • Une veste noire cintrée sur une chemise blanche ajustée, comme en compétition.
  • Un pantalon type “culotte de cheval”, très moulant et sans coutures, de couleur généralement noir ou beige.
  • Des gants en cuir souple.

Les accessoires aussi rendent hommage à la mode du cheval. Les équidés ont toujours fait partie des animaux les plus appréciés comme objet figuratif ou comme motif d’illustration. C’est ainsi que l’on peut observer des foulards à motif équestre, comme chez Hermès, mais aussi des bijoux inspirés du monde du cheval.

Silhouette de cheval, fer à cheval, mors, selle… Le choix de motifs est large. Certaines enseignes proposent même des bracelets en crin de cheval (les crins peuvent être issus de sa propre monture ou d’un équidé inconnu).

 

Mode du cheval : quand les cavaliers sont tendance

Nous avons beaucoup parlé de la mode issue du monde du cheval. Mais les cavaliers et les cavalières aussi revendiquent d’être tendance pendant leur pratique sportive !

De nouvelles collections chaque saison

Les cavaliers et cavalières les plus coquets le savent bien : le monde de l’équitation aussi connaît ses modes. Ainsi, les grandes marques d’équipement équestre et les selleries mettent en avant les nouvelles collections chaque saison.

  • Quelle couleur sera à la mode cet hiver ?
  • Le vert sapin, l’orange, le bleu marine, le bordeaux ?
  • Quel style de culotte de cheval ou de veston récoltera tous les suffrages ?

En équitation comme dans la vie de tous les jours, nous souhaitons tous (ou presque) nous intégrer à la société. Le fait d’être “à la mode” permet d’obtenir, même inconsciemment, l’approbation de nos pairs. Cela signifie que nous vivons dans notre temps et que nous partageons les mêmes codes que notre génération.

 

Mode du cheval quand les cavaliers sont tendance

Mode du cheval quand les cavaliers sont tendance

 

Attention : la carrière d’équitation n’est pas un podium de défilé de mode. Le plus important dans votre tenue ? Qu’elle soit fonctionnelle, confortable et adaptée à votre pratique et aux conditions météorologiques.

L’esthétique et la mode sont un plus, mais ne doivent absolument pas déterminer le choix de votre tenue à cheval. C’est un bonus, rien de plus !

 

L’élégance en compétition

Le monde des concours d’équitation et des courses hippiques n’échappe pas à la mode. D’ailleurs, le règlement des compétitions de CSO ou de dressage exige une tenue particulière. La Fédération Française d’Equitation explique qu’il s’agit d’une marque de respect envers les jurés et les autres compétiteurs.

 

Se “faire beau” est aussi l’occasion de mettre en valeur l’élégance naturelle de son cheval et de rendre fier son centre équestre et l’élevage où est née votre monture. Certaines personnes n’apprécient pas forcément ces contraintes vestimentaires, mais c’est le jeu… En hunter, discipline équestre qui mêle saut d’obstacles et style, l’apparence physique du couple cavalier-cheval joue sur la note finale.

 

Mettre son cheval à la mode, est-ce possible ?

Au-delà de la mode du cavalier, peut-on rendre son cheval tendance ? Oui et non… Bien sûr, il existe des modes d’équipement équestre, comme pour le cavalier. Cependant, le bon sens prime et la fonctionnalité des selles et des harnachements est toujours privilégiée.

 

Mettre son cheval à la mode: est-ce possible?

Mettre son cheval à la mode: est-ce possible?

Des équipements toujours plus esthétiques

Les années de progrès et d’innovation ont donné la chance aux cavaliers de pouvoir équiper leur cheval avec beaucoup plus de style. De nos jours, les harnachements sont à la fois résistants, légers, techniques et esthétiques.

Toutefois, on constate que la plupart des cavaliers préfèrent rester sur des classiques. Une superbe selle en cuir et un bridon sobre et élégant font toujours autant d’effet. Les selleries proposent un peu plus de fantaisie pour les tapis de selle et les couvertures par exemple, avec un choix de coloris et de motifs variés.

Rappelez-vous quand même qu’il est bien d’être coquet, mais que votre cheval n’en a cure ! Vous aurez beau lui acheter une magnifique couverture immaculée, cela ne l’empêchera pas de se rouler dans le foin ou dans la boue.

 

Assortir la couleur de son équipement à son cheval

Il est possible d’être à la mode de manière permanente en faisant un petit effort d’esthétique. Pourquoi ne pas assortir l’équipement de votre cheval à la couleur de sa robe ? C’est l’assurance d’avoir une sellerie qui sera toujours adaptée à votre monture, peu importe la saison.

A savoir :

  • Les chevaux noirs peuvent porter absolument toutes les couleurs avec goût (les chanceux !). Le bleu leur convient particulièrement bien.

 

  • Les chevaux gris gagnent en élégance avec du noir, mais portent aussi très bien de nombreuses nuances comme le vert, le violet, le rose…

 

  • Les chevaux alezans sont très beaux avec du bleu marine, du prune ou du noir et blanc. Le rouge est à éviter.

 

  • Les chevaux bais verront leur robe rehaussée avec un beau bordeaux. Tout dépend ensuite de la nuance de ses poils (plus bai-brun ou plus clair).

Voilà, vous pouvez être fier de votre monture !

Share this post

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.