De 9 à 18hrs du L. au V: 06 42 37 56 26 ou 24/7 par mail contact@snequitation.com
Distributeur officiel de Zaldi en France

Pourquoi l’ostéopathie équine est plus importante que ce que vous croyez

>
>
Pourquoi l’ostéopathie équine est plus importante que ce que vous croyez
Pourquoi l’ostéopathie équine est plus importante que ce que vous croyez

Elle a le vent en poupe depuis quelques années : l’ostéopathie équine est devenue incontournable dans le monde des soins aux chevaux. Ses bienfaits ne sont plus à prouver et se rapprochent souvent de ceux observés dans le cadre d’une séance d’ostéopathie humaine.

Cette science rend toute sa mobilité à votre monture, mais améliore aussi ses performances sportives et son état de bien-être général. Si vous hésitiez encore, voici toutes les bonnes raisons et la manière de recourir à un ostéopathe équin.

 

Qu’est-ce que l’ostéopathie équine ?

L’ostéopathie équine consiste à prévenir et traiter les troubles fonctionnels et douleurs impactant le corps du cheval. Pour cela, le praticien réalise un examen médical visuel et manuel, et procède à des manipulations visant à améliorer l’état général et la motricité de l’équidé.

 

Un peu d’histoire

La discipline de l’ostéopathie équine naît dans les années 80 en France. Dominique Giniaux, vétérinaire, se demande pourquoi les séances d’ostéopathie humaine ne peuvent pas être appliquées aux animaux. Fort de ses compétences en médecine équine, il commence à pratiquer sur des chevaux.

Les propriétaires sont pour la plupart ravis, mais l’Ordre national des vétérinaires crie au charlatanisme. Pourtant, au début des années 90, des vétérinaires s’associent un peu partout en Europe (France, Allemagne, Italie…) pour élaborer les bonnes pratiques d’ostéopathie équine.

 

La discipline de l'ostéopathie équine

La discipline de l’ostéopathie équine

A la fin des années 90, la première école ouvre à Brighton, en Grande-Bretagne. En 2002, l’ostéopathie humaine est enfin reconnue en France. En 2011, c’est au tour de l’ostéopathie équine d’être dans le viseur de l’Etat. La profession d’ostéopathe équin est finalement réglementée en 2017.

Les professionnels doivent être inscrits sur une liste tenue par l’Ordre des vétérinaires et s’engagent à respecter les règles de déontologie définies par Décret officiel.

 

Les bénéfices de l’ostéopathie équine

Un cheval bien soigné par un ostéopathe équin sera en meilleure forme physique et psychique. Petite liste des bénéfices pouvant être observés :

  • Le cheval est en bonne santé générale.

 

  • Il est moins stressé, que ce soit au box ou monté.

 

  • Ses problèmes de digestion sont naturellement atténués, sans forcément devoir recourir à la médication ou à des compléments alimentaires.

 

  • Il se remet plus facilement des boiteries, blessures, chocs et traumatismes éventuels.

 

  • Il est plus souple et plus à l’aise lors des séances d’équitation.

 

  • Le cheval de sport présente de meilleures performances en compétition.

 

Les bénéfices de l’ostéopathie équine

Les bénéfices de l’ostéopathie équine

Quand faire appel à un ostéopathe équin ?

Un ostéopathe équin est utile dans de très nombreux cas. Même si votre cheval ne présente pas de problèmes particuliers, faites-lui voir un ostéopathe une fois par an pour s’assurer qu’il va bien et rééquilibrer son corps le cas échéant.

Vous pourriez être surpris des résultats ! Les chevaux de sport sont particulièrement concernés par cette recommandation et doivent consulter un ostéopathe régulièrement. C’est d’autant plus le cas avant ou après une période de forte intensité sportive.

Voici des exemples de situations courantes où il faut faire appel à ce thérapeute spécialisé :

  • Votre cheval semble souffrir d’une gêne

Vous avez remarqué que votre monture se déplace plus difficilement ou a du mal à s’incurver d’un côté ? Elle est devenue rétive en selle sans raison ces derniers temps ?

Si vous avez un doute, mieux vaut consulter un ostéopathe équin. Il déterminera si votre compagnon souffre de troubles musculo-squelettiques, viscéraux, faciaux ou crâno-sacrés. Ce spécialiste rétablira l’équilibre interne et externe de l’organisme de votre cheval.

 

  • Votre cheval souffre d’une maladie chronique ou a eu un accident

Certaines pathologies nécessitent l’intervention d’un ostéopathe équin. Bien sûr, ce dernier n’est pas un guérisseur miraculeux et ne peut traiter les maladies comme le fera un vétérinaire. Toutefois, l’ostéopathe intervient en renfort pour accompagner la guérison du cheval.

Il peut agir lorsque des organes internes sont impactés par une maladie. En cas de blessure ou de boiterie, l’ostéopathe ne peut pas guérir les lésions et fractures. Par contre, il aide le cheval à ne pas développer de blocages liés à la douleur et à l’immobilisation d’un membre.

 

  • Les cas particuliers des chevaux de sports et des juments d’élevage

De nombreux élevages et écuries de chevaux de compétitions et de course ont un ostéopathe attitré. En effet, ces équidés ont besoin d’être particulièrement surveillés pour être au meilleur de leurs capacités. C’est la même chose pour les juments venant d’avoir un poulain : leur bassin peut avoir été impacté et nécessiter un rééquilibrage.

Dans tous les cas, une consultation d’ostéopathie équine ne peut qu’être bénéfique pour votre monture. Vous découvrirez peut-être qu’il souffrait d’une gêne ou d’une douleur depuis bien longtemps sans que vous vous en doutiez.

 

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie équine

Le déroulement d'une séance d'ostéopathie équine

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie équine

 

Voyons maintenant comment se déroule une séance d’ostéopathie équine.

  1. Le praticien commence par demander des renseignements sur le cheval : son âge, ses antécédents en matière de santé, son comportement, son mode de vie, son activité sportive…
  2. Il examine ensuite le cheval en entier à l’arrêt. Il procède à des palpations pour avoir une première idée de l’état de l’équidé.
  3. L’ostéopathe demande à ce que l’on fasse marcher le cheval en longe. Il en profite pour observer sa locomotion et les éventuels boiteries et défauts d’aplombs.
  4. Le praticien procède à une série de tests physiques sur le corps et les membre du cheval (contractions, étirements, rotations…). Ainsi, il affine son diagnostic.
  5. Vient ensuite la séance d’ostéopathie à proprement parler. Le spécialiste met ses compétences en pratique pour relâcher les tensions et améliorer la mobilité du cheval. Il n’hésite pas à toucher et manipuler les membres, les vertèbres, les cervicales, les hanches, le plexus brachial…
  6. Pour finir, l’ostéopathe équin joue un rôle de consultant auprès du propriétaire du cheval. Il conseille de programmer d’autres séances si besoin et donne des recommandations pour que le cheval se porte au mieux après la séance.

 

Comment trouver son ostéopathe ?

Il est très important de choisir judicieusement son praticien. L’idéal est, comme dans beaucoup de domaines, de faire confiance au bouche-à-oreille. Si vous connaissez des particuliers, des éleveurs ou des compétiteurs qui sont fidèles à un ostéopathe, demandez-leur ses coordonnées.

En effet, c’est probablement la meilleure manière de tomber sur quelqu’un de fiable. Sinon, vous pouvez éplucher les annuaires des professionnels de votre région ou faire une simple recherche internet. Un premier contact téléphonique vous offrira l’occasion de voir si vous avez affaire à un professionnel bien intentionné.

Il doit prendre le temps de répondre à vos questions et à vos inquiétudes. Bien sûr, hors de question de donner un diagnostic définitif au téléphone. C’est en voyant et en manipulant le cheval qu’il pourra émettre un diagnostic avéré.

 

Comment devenir ostéopathe équin ?

Ce métier vous attire beaucoup ? La profession d’ostéopathie équine a un bel avenir devant elle car de plus en plus de propriétaires sont sensibles au bien-être de leur équidé. Avant de vous aventurer à manipuler un cheval, vous devrez suivre une formation encadrée.

Il ne suffit pas de lire un livre sur le sujet et d’apprendre la théorie : il faut pratiquer  pour acquérir les bons gestes !

“L’ostéopathie est une science, un art et une philosophie” 

Andrew T. Still, fondateur de l’ostéopathie

 

"L'ostéopathie est une science, un art et une philosophie" 

“L’ostéopathie est une science, un art et une philosophie”

Les études pour être ostéopathe équin

Il existe deux manières de devenir ostéopathe équin :

  • Etre vétérinaire

Pour cela, il vous faudra faire deux ans de prépa puis cinq ans d’études dans une des quatre écoles vétérinaires agréées en France. Les étudiants peuvent se spécialiser en suivant un diplôme inter-écoles d’ostéopathie équine. Ils feront 500 heures de pratique en stage auprès d’experts de cette discipline.

Après avoir acquis les connaissances nécessaires, ils deviennent des vétérinaires exerçant l’ostéopathie équine.

 

  • Etre titulaire de l’épreuve d’aptitude au métier d’ostéopathie équine

Il n’existe pas de licence ou de cursus à l’université pour devenir ostéopathe. Il faut réussir l’épreuve d’aptitude dans cette discipline organisée par l’Ordre national des vétérinaires. Elle est composée d’une épreuve pratique et d’une épreuve théorique exigeant des connaissances en biologie, physiologie, anatomie…

Personne ne s’auto-forme, bien sûr. Il existe une bonne dizaine d’écoles privées en France qui préparent à obtenir ce certificat d’aptitude. Elles proposent généralement un cursus sur cinq ans, tout comme une école vétérinaire.

Vérifiez bien que votre école soit reconnue par l’Etat et par la profession.

 

Le métier d’ostéopathe équin

La profession d’ostéopathe équin réclame non seulement une excellente connaissance de l’organisme équin, mais aussi un bon relationnel avec les animaux. L’ostéopathe doit savoir sur le bout des doigts quel est le comportement habituel des muscles et des articulations du cheval en mouvement. Il doit aussi être un bon pédagogue en rassurant les propriétaires des chevaux et en leur donnant des conseils avisés sur le bien-être animal.

De plus, les ostéopathes animaliers sont généralement aussi capables de réaliser des soins sur d’autres animaux que les chevaux, comme les chiens ou les chats.

Généralement, les ostéopathes équins exercent en libéral. Le début d’activité peut être difficile, car le nouveau praticien doit se constituer un réseau. Tout dépend de la région dans laquelle il officie et de sa faculté à prospecter et fidéliser ses clients.

De plus, l’ostéopathe doit impérativement être véhiculé et ne doit pas avoir peur de faire de longues distances pour rendre visite aux propriétaires, aux élevages, aux écuries de courses ou de compétition… C’est un travail très épanouissant, mais assez fatigant physiquement et qui exige de faire beaucoup d’heures.

Share this post

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.