De 9 à 18hrs du L. au V: 06 42 37 56 26 ou 24/7 par mail contact@snequitation.com
Distributeur officiel de Zaldi en France

Comment et pourquoi mettre des guêtres à son cheval ?

>
>
Comment et pourquoi mettre des guêtres à son cheval ?
Comment et pourquoi mettre des guêtres à son cheval.

Le désir de tout cavalier, c’est que son cheval soit en bonne santé et heureux. Mais voilà, pour qu’il reste en bonne condition physique, il faut savoir comment bien l’équiper.

Mettre des guêtres à son cheval fait partie des incontournables à connaître. On apprend d’ailleurs comment les poser dans le programme du Galop 4. Petit rappel…

 

Mettre des guêtres à son cheval : pourquoi ?

Lors des compétitions équestres ou des reprises, on voit souvent des chevaux porter des guêtres sur leurs membres. Certains en ont uniquement sur les antérieurs, d’autres sur les antérieurs et les postérieurs.

La raison de cet équipement est très simple : protéger les jambes des chevaux durant les différentes disciplines sportives pratiquées. Mais la plupart des cavaliers sont dans le faux en pensant que les guêtres doivent protéger les chevaux des coups sur les barres d’obstacles.

En réalité, le principal rôle de cet équipement est de protéger votre compagnon… de lui-même. Il n’est pas rare qu’un cheval se fasse mal, en concours ou lors du travail de tous les jour, en se faisant des atteintes sur les membres.

Généralement, il se blesse toujours au même endroit : par exemple en heurtant son canon antérieur gauche avec son sabot postérieur gauche. Les guêtres ont donc un rôle de protection indispensable.

 

Quels chevaux doivent porter des guêtres ?

Quasiment tous les chevaux sont amenés à porter des guêtres au moins une fois dans leur vie. Voici les profils les plus ciblés.

  • Les chevaux ferrés

Tous les chevaux ferrés (c’est-à-dire la grande majorité des équidés montés) doivent être protégés avec des guêtres. En effet, les atteintes qu’ils peuvent se faire seront beaucoup plus douloureuses à cause des fers.

Que ce soit en saut d’obstacle, en concours complet ou en dressage, mettez donc des guêtres à votre cheval ferré.

 

  • Les chevaux ayant de mauvais aplombs

De nombreux chevaux présentent des défauts d’aplombs ou d’allures qu’il est difficile de corriger. En raison de problèmes de morphologie ou de mauvaises habitudes prises, ils se font des atteintes aux membres.

Pour vérifier si c’est le cas, longez votre compagnon et analysez la manière dont il se déplace à l’aide d’un observateur extérieur. Vous devez aussi systématiquement regarder et toucher ses membres après la reprise, afin de repérer s’il se blesse toujours au même endroit.

Dans ce cas, le port de guêtres devra être systématique.

Quels chevaux doivent porter des guêtres

Quels chevaux doivent porter des guêtres?

 

  • Les chevaux de compétition

Les chevaux de compétition sont exposés à de plus grands risques de blessures durant la saison des concours. Tout d’abord parce qu’ils font beaucoup de transport et ont des chances de se faire mal dans le van.

Ensuite parce que les compétitions les poussent à se dépasser et à repousser leurs limites. Même si votre cheval sembler apprécier partir en concours, rappelez-vous que c’est une source de stress et d’excitation qui entraîne forcément un risque plus élevé d’atteintes aux membres.

Ajoutez donc “guêtres” à votre check-list de compétition !

 

Comment choisir entre les différentes protections ?

Il existe de nombreuses protections pour les membres de votre équidé, mais toutes n’ont pas le même rôle. Les protège-boulets se placent, comme leur nom l’indique, sur le boulet du cheval.

Ils protègent uniquement les postérieurs. Les cloches aident à réduire les risques d’atteintes sur le pied (la couronne, les glomes et le paturon). On les place généralement sur les antérieurs, parfois sur les quatre membres.

Les bandes de travail, ou bandes de polo, ont plutôt un rôle de soutien des tendons. Ils atténuent les chocs légers, mais ne sont pas la meilleure protection contre les blessures.

Quant aux guêtres, elles se posent sur les antérieurs ou sur les quatre membres et ont vraiment un rôle de bouclier contre les atteintes.  Elles doivent impérativement être adaptées à la morphologie de votre compagnon pour être efficaces.

 

Quelles guêtres choisir pour son cheval ?

Pour que les guêtres ne soient pas inutiles, ou, pire, qu’elles provoquent des blessures à votre cheval, il faut choisir celles qui seront les plus adaptées.

Guêtres ouvertes ou fermées ?

Selon la discipline sportive que vous pratiquez avec votre compagnon, vous ne ferez pas le même choix de guêtres. Les guêtres ouvertes protègent les tendons et l’arrière des boulet du cheval.

On les voit surtout pendant les reprises de saut d’obstacles et parfois les reprises de dressage. Ce sont des protections efficaces et faciles à poser.

Les guêtres fermées, elles, sont beaucoup plus couvrantes. Elles enveloppent tout le canon du cheval et la majorité du boulet. On les utilise essentiellement dans les disciplines sportives à fort impact, comme le cross du concours complet ou le horse-ball.

Les jeunes chevaux fougueux en sont parfois équipés, notamment à la longe, pour ne pas se blesser à cause de leur trop-plein d’énergie. Les longues épreuves comme l’endurance nécessitent aussi l’emploi de guêtres. En effet, les chevaux qui sont soumis à des efforts prolongés dans le temps peuvent se blesser à cause de la fatigue ou de la déconcentration.

A noter que certaines guêtres amovibles (ou deux-en-un) permettent de passer de guêtres ouvertes à guêtres fermées.

 

Chevaux de compétition. Saut d'obstacles

Chevaux de compétition. Saut d’obstacles.

 

 

Guêtres basses ou hautes ?

Vous vous apprêtez à transporter votre cheval d’un endroit à un autre ? Même s’il est habitué aux voyages en camion ou en van, vous devez absolument lui mettre des guêtres.

Lors des transports, même si le conducteur est expérimenté et conduit calmement, le cheval peut se blesser. S’il appréhende mal un virage ou s’il perd l’équilibre, il est possible qu’il trébuche et se fasse une atteinte.

Vous pouvez lui mettre des guêtres bases ou hautes. Les premières couvrent les tendons, les canons et les boulets.

Les deuxièmes sont beaucoup plus complètes et vont jusqu’au dessus du genou pour les antérieurs et au-dessus du jarret pour les postérieurs. Elles sont également généralement plus épaisses et plus confortables.

Si votre cheval a tendance à taper contre la paroi du van ou à se gratter, optez pour des guêtres hautes.

 

Quelle taille de guêtres pour son cheval ?

Pour avoir quelles guêtres mettre à son cheval, vous ne devez pas vous préoccuper de sa taille au garrot mais de la hauteur de ses canons et de la largeur de ses boulets. N’hésitez pas à les mesurer si vous avez un doute.

Bien sûr, les poneys portent généralement des guêtres plus petites que les chevaux de selle. Les chevaux de trait doivent absolument avoir des guêtres adaptées : sinon, vous n’arriverez pas à les fermer !

Attention : les guêtres trop petites peuvent blesser votre cheval à cause du frottement ; les guêtres trop grandes peuvent se détacher pendant la reprise et faire trébucher votre cheval.

 

Les guêtres, un accessoire anatomique et esthétique

Le choix entre de nombreuses matières

Le choix entre de nombreuses matières.

 

En plus d’être adaptées à la morphologie de votre équidé, les guêtres doivent être confortables et solides. Vous avez le choix entre de nombreuses matières : cuir, néoprène, plastique…

Certaines guêtres sont doublées en synthétique ou en mouton pour être douces. D’autres disposent d’un coussinet de gel pour bien amortir le choc.

Les guêtres anatomiques sont appréciées car elles disposent d’une partie flexible, pour empêcher les pincements lors du fléchissement du membre. Vous disposez de beaucoup d’options au niveau des coloris (noir, marron, bleu marine…).

En résumé, le choix est large. Tout dépend de vos préférence et du prix que vous êtes prêt à investir pour les guêtres de votre cheval.

Voici un bon compromis en cette période pour moins de 130€ les 2 paires :

Guêtre de protection cheval Zaldi Protech combi bleue

Guêtre de protection cheval Zaldi Protech combi bleue

Guêtres cheval ProTech en noir

Guêtres ProTech en noir

 

Comment bien poser des guêtres à son cheval ?

Il est important de connaître la bonne technique pour mettre des guêtres à son cheval. Autrement, vous risqueriez de perdre du temps avant votre cours d’équitation, mais aussi et surtout de blesser votre compagnon.

Pas de panique si vous n’y arrivez pas du premier coup : prenez le temps de vous entraîner en dehors de vos reprises, pour ne pas être pressé. N’hésitez pas non plus à demander à un moniteur ou à un cavalier plus expérimenté de vous montrer la bonne méthode.

Certains possèdent des petites astuces, notamment avec les chevaux les plus récalcitrants.

 

Comment bien poser des guêtres à son cheval.

Comment bien poser des guêtres à son cheval.

 

Le mode d’emploi pas à pas pour mettre des guêtres à un cheval :

Avant toute chose, les guêtres doivent être parfaitement propres et sèches avant de les poser. Sinon, vous risquez de provoquer des irritations à votre cheval à cause des grains de sable, des saletés ou des croûtes de boue.

De même, les membres de votre compagnon à sabots doivent être propres et secs. L’idéal est d’avoir procédé au pansage de votre monture avant de lui mettre les guêtres.

  • Positionnez correctement vos guêtres et assurez-vous qu’elles sont toutes les deux à la bonne taille pour votre cheval. La fermeture des guêtres doit absolument se trouver sur la face externe du membre. Les languettes doivent toujours être positionnées vers l’arrière du membre. Retenez bien ces consignes de sécurité et de confort pour votre cheval !

 

  • Placez la guêtre sur le membre, légèrement plus haut que la position finale souhaitée.

 

  • Faites glisser la guêtre vers le bas jusqu’à la positionner correctement sur le membre. Procédez doucement pour ne pas surprendre votre cheval.

 

  • Fermez la boucle du milieu, puis celle du haut et du bas.

 

  • Reculez et vérifiez que la guêtre est correctement ajustée.

Après chaque utilisation, retirez les guêtres et assurez-vous qu’elles n’ont pas tourné ou ne se sont pas détachées pendant la reprise. Si c’est le cas, il est possible qu’elles ne soient pas adaptées à votre cheval ou que vous les ayez mal mises.

Nettoyez soigneusement les guêtres et rangez-les dans un endroit sec, comme une armoire ou une malle.

Share this post

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.